Talent Scouts sing the praises of Caribbean Rhythm Showcase

KINGSTON, JAMAICA:  The international talent scouts and music industry executives invited to last weekend’s staging of Caribbean Rhythm Showcase are singing the praises of the latest initiative organised by Jamaican talent agency Headline Entertainment in cooperation with the Caribbean Export Development Company (Caribbean Export) and the European Union.

The event saw 20 artistes representing 10 Caribbean states being introduced to international music executives over a four-day period and also schooled on various critical elements of the music industry including publishing, royalties and the overall music business.

Now in its second year, the event culminated with a performance from the Jamaica Pegasus Hotel in Kingston, Jamaica, which was live streamed for global viewing. Following the performance the artistes had a chance to meet with the talent scouts in  one-on-one sessions to discuss possible alliances.

For A&R consultant Cristy Barber, who is now based in Nashville in the United States, but no stranger to Jamaica, the event was truly a boon for the development of Caribbean artistes.

“First, I must say I would have paid to see this show.  This is such a brilliant idea I have never heard of anything like this, and these kids brought it tonight. I’m so honoured that I was flown in to be one of the executives. What I purposely did since I have been here with them over the past couple days, I didn’t research any of the talent, I just got to know them personally. When I tell you that every single one of them was lovely, it was fun to hang out with them. It is one of the most exciting things I have seen in Jamaica and I have done 30 years here. I have just been encouraging them to keep doing what they are doing. I hope that the international market now knows that the Caribbean market is not just soca, calypso or reggae, these kids just showed us their range and strengths in the different genres… this was amazing,” said Barber.

Those sentiments were echoed by international producer and songwriter Nikki Fernandez. She added that the whole Caribbean Rhythm Showcase experience served to highlight the strong talent pool that exists in the region.

“It was amazing! Spending time with these incredibly talented young people with old souls was just a blessing. I believe that all of them will find an opportunity somewhere, no matter what. They bring so much to the table as artists and talent. This was an amazing opportunity for everyone concerned. Hats off to Headline Entertainment and Caribbean Export for sharing something that has been absolutely incredible,” Fernandez noted.

Some of the artistes are being taken on by UK-based vocal coach Bashiyra, who was part of the panel assembled by the team from Headline Entertainment and Caribbean Export for this year’s event.

“There are some real jewels here.  My thing is really about the artiste honing their vocals and knowing how to deliver whether it is in a live setting or translating that into the studio and their audio recordings. I would just encourage each and every one of them to continue to pursue the dream. For me personally I know there are a number of these artists that I will be taking on and training with vocal lessons and stage craft,” Bashiyra stated.

Staying true to themselves as artists was the critical lesson coming from Tanya Lawson, director of marketing, Caribbean & gospel strategies at Audiomack in the United States.

For Lawson the cohort which participated in this year’s exercise demonstrated that the region is awash with talent and that there is more in Caribbean artistes than reggae, dancehall, soca and calypso.

“If we keep staging events like Caribbean Rhythm Showcase we can show the variety of artistes who can come out of the region.  Yes people already know that different types of artistes come out of the Caribbean, it’s just that they need to be given this type of spotlight. Look at Nicki Minaj, she’s from Trinidad, look at Rihanna, she’s from Barbados … Rihanna’s the largest pop star in the world right now and she started off with that niche Caribbean thing and now she’s switched over to pop.  So from seeing all this talent you know it can happen again.  Don’t stop being you and think you have to conform for America.  To crossover just be yourself and they will pick it up. Look at afrobeats.  They stayed themselves, stayed in their lane and the sound was heard all over the world.  But I was pretty impressed by everything that was on show here this year for the Caribbean Rhythm Showcase,” Lawson pointed out. The acts who participated in Caribbean Rhythm Showcase were Lex MD, Kraff, Indie Allen, and Pink Fox from Jamaica; the Dominican Republic’s Mariela ‘La Marimba’ Velazquez. Ava Symone Barrett and Khia ‘Keeya’ Poitier from The Bahamas; Trinidad and Tobago was represented by  Dania Duntin, Aisha Noel and Jiselle ‘Jiselle Singer’ Singh; Arien Seaton from Antigua and Barbuda; Rhea ‘SugahRhe’ Ellis from Barbados; Colton ‘Colton T’ Thomas from the Commonwealth of Dominica; Ryan ‘Riggy Atmosphere’ Riggs from Grenada; Erica Edwards from St Kitts and Nevis; Javid ‘Jay-R’ Rouse, Krystian Mark and Derron ‘Magikal’ Rouse from St Vincent and the Grenadines, Jesse ‘Justos’ Nelson from Saint Lucia; and Jackie ‘Jaxx’ Hanover from Guyana.

Le plus grand salon de l’alimentation au monde, le SIAL Paris 2022, sera la prochaine étape pour les entreprises des Caraïbes après une présentation impressionnante lors de l’événement commercial britannique.

  • Quatorze marques caribéennes exposeront au SIAL Paris 2022 sous le pavillon “Absolutely Caribbean”.
  • Le SIAL Paris 2022 fait suite au succès du stand des Caraïbes à la foire britannique Speciality & Fine Food.
  • Le SIAL est le plus grand salon bisannuel du monde, attirant 310 000 visiteurs de 200 pays.

La nourriture et les boissons des Caraïbes seront une fois de plus au menu lorsque 14 entreprises régionales se rendront en France du 15 au 19 octobre pour participer au plus grand salon agroalimentaire du monde, le SIAL Paris 2022.

Exposant sous le pavillon “Absolutely Caribbean” avec le soutien de l’Agence de développement des exportations des Caraïbes et de l’Union européenne, les marques caribéennes établies et émergentes auront l’occasion de nouer des contacts avec des milliers d’importateurs, de détaillants et d’acheteurs d’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie.

Certaines des entreprises qui se sont rendues à Paris ont également participé récemment à une exposition enrichissante et productive à la Speciality & Fine Food Fair (SFFF) à l’Olympia de Londres du 5 au 6 septembre, qui a généré plus de 70 pistes pour les producteurs participants, y compris un accord de distribution en attente en Irlande.

Le succès des entreprises régionales au SFFF a démontré l’intérêt croissant pour les aliments et les boissons des Caraïbes au Royaume-Uni et dans toute l’Europe, les consommateurs recherchant des produits plus naturels, plus sains et plus innovants.

Les entreprises qui participent au SIAL Paris 2022 sont ; Seules les noix de coco de Guyane, de Sainte-Lucie et d’Afrique du Sud sont acceptées. Cacoa Sainte Lucie et St Lucia Distillers, Choko Lakay d’Haïti, Coffee Roasters of Jamaica Ltd, Native Organics from the Bahamas, Belize’s Truly Turmeric, Sishado du Suriname, VincyFresh Ltd de St Vincent et les Grenadines, Flauriel de Saint-Kitts-et-Nevis, Superb Blend de la Barbade, Chicharon The World’s Cinnamon Rum de la République dominicaine et J&J Spirits, SRL et V’Toria Rhonda Vineyard & Winery de Trinidad et Tobago.

Ces entreprises caribéennes sont à l’avant-garde de certaines des tendances les plus avant-gardistes de l’industrie alimentaire, avec un accent particulier sur les profils de saveurs caribéennes uniques, les ingrédients naturels et indigènes, et les processus de production et de fabrication durables.

Le SIAL n’a pas eu lieu depuis octobre 2018 en raison de la pandémie de COVID-19, l’anticipation et l’excitation sont donc à leur comble pour tous les professionnels de l’industrie alimentaire qui espèrent trouver des produits savoureux, tendance et ayant une histoire captivante à raconter.

Le premier spectacle de rythmes caribéens en direct fait la part belle aux talents régionaux

La grande salle de bal de l’hôtel Jamaca Pegasus à Kingston s’est animée dimanche soir lorsque des groupes musicaux de toute la région ont montré leur talent lors de la deuxième édition annuelle du Caribbean Rhythm Showcase organisée par l’agence jamaïcaine Headline Entertainment en partenariat avec l’Agence caribéenne pour le développement des exportations (Caribbean Export) et l’Union européenne.

Cette vitrine musicale, qui vise à mettre en lumière les talents des artistes caribéens devant les responsables internationaux de la musique et d’autres acteurs du secteur, a vu 20 groupes représentant 13 États régionaux monter sur scène et envoûter à la fois le public en direct et les milliers de personnes qui ont participé à l’événement virtuellement via diverses plateformes en ligne.

L’excitation était palpable tout au long de l’événement et s’est poursuivie après la scène, lorsque les invités, y compris les acheteurs internationaux de l’industrie musicale, ont eu l’occasion de rencontrer les artistes en tête-à-tête dans un salon spécialement créé à cet effet.

Allyson Francis, de la Caribbean Export, était tout sourire. Elle s’est déclarée très satisfaite de la façon dont la première édition du Caribbean Rhythm Showcase s’est déroulée, des talents présentés par la région et de la réaction des acheteurs internationaux et des responsables du secteur.

La vérité, c’est que nous emmenons toujours nos artistes dans d’autres vitrines, comme le MIDEM ou le WOMEX, et je me suis dit “pourquoi pas une vitrine caribéenne” ? Je voulais quelque chose où les jeunes artistes fantastiques, comme nous l’avons vu ici ce soir, qui ont besoin de cette plateforme, se voient offrir une opportunité. Il ne s’agissait pas seulement de monter sur scène et de chanter, ce n’était que le point culminant. Cela a pris la forme de trois jours complets pendant lesquels ils ont rencontré des acheteurs, des distributeurs et participé à des ateliers. Nous leur avons donc permis de renforcer leurs capacités en comprenant ce qui se passe dans le secteur. Et maintenant que nous avons présenté les talents, nous espérons obtenir quelques contrats… certaines performances ont fait vibrer la salle et je sais que les acheteurs sont prêts et désireux de parler à ces artistes.”

“Nous voulions simplement faire quelque chose pour les Caraïbes qui soit nouveau, différent et unique et qui ait un impact”, poursuit Francis.

Elle a également noté que l’impact de la vitrine peut également être vu dans la façon dont elle a rassemblé les jeunes et les artistes de la région pour présenter non seulement ce que la région a à offrir, mais surtout la diversité de l’offre des peuples des Caraïbes.

Pour la ministre jamaïcaine de la culture, du genre, du sport et du divertissement, Olivia “Babsy” Grange, le Caribbean Rhythm Showcase est une idée dont le temps est venu.

“Je suis ravi de ce que j’ai vu ici ce soir, c’était génial. Il y avait une telle diversité de talents, de genres, de styles musicaux, de voix, de personnes talentueuses de la région des Caraïbes. C’est un excellent moyen de mettre en valeur les talents des Caraïbes, d’inciter les acheteurs à venir les rencontrer et de les aider à construire des carrières.”

En tant qu’actrice de longue date dans le secteur de la musique, Mme Grange a déclaré que le seul conseil qu’elle donnerait aux artistes en herbe qui ont montré leur talent lors de l’exposition était de mettre en place la bonne structure de gestion pour guider leur carrière.

“Je ne sais pas combien de ces artistes émergents ont un manager. Mais ils doivent chercher un bon manager. Il s’agit de gestion et de direction. Un bon manager est capable de vous guider en termes d’orientation, vous ne pouvez pas tout chanter. Vous devez décider de votre style, de votre image, de la façon dont vous allez être emballé, présenté et commercialisé”, a déclaré M. Grange.

Les vingt artistes qui sont montés sur scène pour les acheteurs internationaux et les dirigeants de l’industrie musicale étaient Lex MD, Kraff, Indie Allen et PinkFox de la Jamaïque ; Mariela “La Marimba” Velazquez de la République dominicaine. Ava Symone Barrett et Khia ‘KEEYA’ Poitier des Bahamas ; Trinidad et Tobago était représentée par Dania DANIA’ Duntin, Aisha Noel et Jiselle ‘Jiselle Singer’ Singh ; Arien Seaton d’Antigua et Barbuda ; Rhea ‘SugahRhe’ Ellis de la Barbade ; Colton ‘Colton T’ Thomas du Commonwealth de Dominique ; Ryan ‘Riggy Atmosphere’ Riggs de la Grenade ; Erica Edwards de St Kitts et Nevis ; Javid ‘Jay-R’ Rouse, Krystian Mark et Derron ‘Magikal’ Rouse de St Vincent et les Grenadines, Jesse ‘Justos’ Nelson de Sainte Lucie ; et Jackie ‘Jaxx’ Hanover de Guyane.

Le Caribbean Investment Forum présente une nouvelle période de transformation pour la région

  • Le Forum d’investissement des Caraïbes (FIC) se concentre sur la construction d’une Caraïbe plus intelligente et plus verte.
  • L’événement vise à attirer plus de 450 entreprises et investisseurs.
  • Le CIF aura lieu à Trinité-et-Tobago du 8 au 11 novembre 2022.

Entamez une conversation avec n’importe qui, n’importe où dans le monde, et demandez-lui : “Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous entendez “Les Caraïbes” ? Invariablement, ils envisagent les plages de sable blanc, les bateaux de croisière, les Pina Colada, la musique reggae et par extension Bob Marley, la nourriture, les mariages… retour aux plages.

La région s’est longtemps imposée comme un poids lourd du tourisme dans l’industrie mondiale du voyage.

Bien qu’il s’agisse d’une identité qui continuera à profiter aux communautés caribéennes pendant des décennies, ces dernières années, les dirigeants régionaux ont pris des décisions distinctes qui permettent de développer les atouts de la marque Caraïbes au-delà des plages et des bières, dans des industries commerciales plus durables.

Alors que la pandémie de COVID-19 entre dans sa 3e année, les dirigeants des Caraïbes sont amenés à agir de toute urgence pour soutenir le développement durable des communautés insulaires.

Le Forum d’investissement des Caraïbes est un événement de haut niveau axé sur les affaires, conçu pour présenter et explorer ces opportunités d’investissement dans la région. Le forum régional est organisé par l’Agence caribéenne pour le développement des exportations en collaboration avec le gouvernement de Trinité-et-Tobago, la CARICOM, la Banque de développement des Caraïbes, l’Association caribéenne des agences de promotion des investissements et avec le soutien de l’Union européenne.

Se déroulant du 8 au 11 novembre 2022 au Hyatt Regency de Trinidad et Tobago, il s’agit d’une plate-forme de lancement pour les leaders d’opinion désireux de bénéficier des avantages du premier arrivé dans cet espace en développement. Le Caribbean Investment Forum met en relation les principaux décideurs, innovateurs et entrepreneurs de la région avec les investisseurs les plus influents du monde.

Sous le thème Building A SMARTer, GREENer, Caribbean, les parties prenantes apprennent et explorent certaines des opportunités d’investissement les plus attrayantes dans les domaines de la technologie, de l’agriculture, des énergies renouvelables et de l’innovation ; des projets qui amélioreront la vie de plus de 30 millions de Caribéens dans les 23 pays de la région et dans la diaspora mondiale.

Visitez notre site web : www.caribbeaninvestmentforum.com

Indie Allen de JA et Aisha Noel de T&T parmi les 20 sélectionnés pour le Caribbean Rhythm Showcase 2022

Les juges ont parlé et demain, la Jamaïque accueillera un consortium d’artistes caribéens qui participeront, aux côtés de certains de nos talents locaux, au Caribbean Rhythm Showcase organisé par l’Agence caribéenne pour le développement des exportations (Caribbean Export) en coopération avec l’Union européenne.

Les artistes interpréteront leur musique originale dans une myriade de genres caribéens, dont le reggae, le dancehall, la pop, le soca, l’afro beat, le neo soul beat et la fusion caribéenne, pour la deuxième édition annuelle du Caribbean Rhythm Showcase.

“Le secteur de la musique offre de nombreuses possibilités de croissance économique durable et inclusive et de diversification dans les Caraïbes. Après le succès retentissant de la première édition du Caribbean Rhythm Showcase, nous sommes ravis d’offrir à nouveau une plateforme aux artistes de la région dans divers genres, afin qu’ils puissent partager leur culture et leur créativité avec les dirigeants de l’industrie internationale”, a déclaré Allyson Francis, spécialiste des services chez Caribbean Export.

Un total de 20 actes émergents originaires de la région et des environs ont été sélectionnés parmi plus de 250 soumissions lors du tour préliminaire. Parmi les artistes sélectionnés pour le showcase figurent – la chanteuse reggae fusion Indie Allen, originaire de la Jamaïque, désignée par la célèbre plateforme de streaming numérique Pandora comme l’un des “artistes caribéens à suivre” pour 2022, et la star trinidadienne de la soca, qui compte près de deux millions d’abonnés sur YouTube, Aisha Noel, connue pour son single “Nobody Be Safe”.

La Jamaïque compte trois autres artistes qui représentent le pays dans le genre Reggae, Dancehall et Afrobeats, à savoir Lex MD, Kraff et PinkFox respectivement. Toujours aux Antilles, en provenance de la République dominicaine, Mariela “La Marimba” Velazquez. Les Bahaméennes Ava Symone Barrett et Khia ‘KEEYA’ Poitier apportent une touche de pop caribéenne.

Les îles des Caraïbes orientales sont toutes représentées dans la coupe finale. Trinité-et-Tobago a également Dania ‘DANIA’ Duntin et Jiselle ‘Jiselle Singer’ Singh dans la catégorie Fusion des Caraïbes. Les artistes suivants complètent le groupe : Arien Seaton d’Antigua-et-Barbuda, Rhea “SugahRhe” Ellis de la Barbade, Colton “Colton T” Thomas du Commonwealth de Dominique, Ryan “Riggy Atmosphere” Riggs de Grenade, Erica Edwards de Saint-Kitts-et-Nevis, Javid “Jay-R” Rouse, Krystian Mark et Derron “Magikal” Rouse de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, et Jesse “Justos” Nelson de Sainte-Lucie. Il y a aussi Jackie. Hanover ‘Jaxx’.

Ce sera un test de talent, de créativité, d’exécution et de persévérance lorsque ces talents prometteurs se rencontreront dans la “capitale de la musique des Caraïbes”. Les membres du Skool Band, qui accompagneront les finalistes pendant la période de répétition en vue de leurs performances devant un jury le dimanche 18 septembre, sont déjà prêts à travailler avec eux.

Le chef du Skool Band, Desi Jones, a révélé que les répétitions ont déjà commencé. “Nous sommes en train de répéter pour nous préparer à l’arrivée des artistes. Je suis très impressionné par l’éventail de talents et nous sommes impatients de soutenir chacun des groupes lorsqu’ils interpréteront leurs chansons originales”, affirme M. Jones.

Le jury dynamique de cette année est composé de Mickey Dread de la Barbade, DJ Umba de Trinité-et-Tobago, Luke Boyea de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Henry Luc d’Haïti et d’un trio de Jamaïcains comprenant Steve Locke, Collin Hines et Mickey Bennett, soutenus par des représentants de Caribbean Export et Headline Entertainment.

Regardez en direct sur Facebook

Regardez en direct sur YouTube

Les producteurs de denrées alimentaires des Caraïbes connaissent le succès au salon Speciality & Fine Food Fair 2022

  • Le stand “Absolutely Caribbean” suscite l’intérêt des principaux détaillants britanniques et européens.
  • Plus de 70 pistes ont été générées, y compris un accord de distribution en Irlande pour “Naledo” de Belize.
  • Dix entreprises des Caraïbes ont exposé à la foire sous le pavillon “Absolutely Caribbean”.

La nourriture et les boissons caribéennes ont été l’une des attractions les plus prisées de la Speciality & Fine Food Fair 2022 qui vient de se terminer à l’Olympia de Londres.

Dix entreprises régionales ont participé à l’événement du 5 au 6 septembre sous le pavillon “Absolutely Caribbean” et leurs produits uniques ont attiré les acheteurs des principaux magasins du Royaume-Uni et d’Europe qui cherchent à tirer parti de la demande croissante de saveurs innovantes.

Des représentants de Sainsbury’s, Marks and Spencer, Fortnum & Mason, Whole Foods Market, Turtle Bay Restaurants et Wanis International Foods sont venus au stand pour déguster une gamme de produits fabriqués à partir d’ingrédients indigènes, notamment des sauces au piment fort, de la pâte de curcuma, des gelées, des confitures, du thé, de la bière et du rhum.

Plusieurs magasins de proximité, épiceries fines, chefs, blogueurs culinaires et grossistes se sont également intéressés au stand des Caraïbes, qui a été l’un des plus fréquentés pendant les deux jours de l’événement commercial. Le pavillon a également reçu la visite de Collin Brown, trois fois chef de l’année des Caraïbes, et de Wilfred Emmanuel-Jones, fondateur de la gamme de produits alimentaires “The Black Farmer”.

Plus de 70 pistes ont été générées par l’événement pour les producteurs artisanaux des Caraïbes qui espèrent augmenter leurs exportations.

Anastasha Elliott, propriétaire de l’entreprise Sugar Town Organics, basée à Saint-Kitts, a déclaré qu’elle était “reconnaissante” de cette opportunité. Elle a ajouté : “C’était la première fois que je présentais notre marque alimentaire ‘Flauriel’ sur ce type de scène. Les réactions, les questions et les critiques m’ont ouvert les yeux sur des possibilités que je n’avais pas envisagées auparavant en ce qui concerne ma marque alimentaire.”

Lafleur Little, de la marque vincentienne Pringa’s, a commenté le nombre de personnes qui ont apprécié de goûter leurs sauces, assaisonnements et gelées. Elle a déclaré : “Les personnes originaires du Royaume-Uni s’aventurent vraiment hors de leur zone de confort et essaient des plats plus épicés. C’était un plaisir de leur servir la gamme de sauces et de condiments de Pringa. Je sais qu’ils ont apprécié parce que la plupart sont revenus pour des secondes. Ils n’arrivaient pas à croire qu’ils obtenaient toutes ces belles saveurs à partir de sauces et de condiments.”

La nourriture caribéenne faisait déjà parler d’elle à la foire après que la pâte de racines entières “Truly Turmeric” de Naledo et le “Lime & Mango Dip” de CariBelle Foods aient été choisis comme ingrédients pour deux démonstrations de cuisine en direct. Ces séances en petits groupes, dirigées par le chef et consultant de renom Steve Walpole, ont captivé l’imagination des participants et renforcé la notoriété de ces produits.

La directrice de l’exploitation de Naledo, Nareena Switlo, a déclaré qu’elle était “ravie” de l’accueil réservé à la pâte de curcuma de la société et de l’intérêt suscité par l’histoire de la marque, qui met l’accent sur le partenariat avec des centaines d’agriculteurs béliziens et le maintien d’une chaîne d’approvisionnement durable et équitable.

Comme résultat direct de la foire, Naledo a obtenu des dizaines de pistes ainsi qu’un accord avec un distributeur en Irlande (sujet à négociations).

Mme Switlo ajoute : “Nous avons également des commandes de certains magasins indépendants et des réunions à organiser avec des distributeurs et des détaillants plus importants. Alors, restez à l’écoute pour voir ce que nous préparons !

“Nous tenons à remercier l’Agence de développement des exportations des Caraïbes pour avoir organisé le stand et soutenu tous les producteurs présents. Ce fut un voyage d’affaires fantastique qui permettra à Naledo de se développer davantage sur les marchés britannique et européen.”

Dix entreprises des Caraïbes ont pris part à la foire avec le soutien de l’Agence caribéenne pour le développement des exportations et de l’Union européenne : Superb Blend (Barbade), Old Duppy (Barbade), Naledo (Belize), Kalembu (République dominicaine), Shavuot (Jamaïque), Flauriel (Saint-Kitts-et-Nevis), Pringa’s (Saint-Vincent-et-les-Grenadines), St Lucia Distillers (Sainte-Lucie), Antillia Brewing Company (Sainte-Lucie) et CariBelle Foods (Trinité-et-Tobago).

Vingt groupes émergents sélectionnés pour l’édition 2022 du Caribbean Rhythm Showcase

En effet, une vingtaine d’artistes en herbe interpréteront leur musique originale dans une myriade de genres caribéens, dont le reggae, le dancehall, la pop, le soca, les rythmes afro, les rythmes neo soul et la fusion caribéenne, lors de la deuxième édition annuelle du Caribbean Rhythm Showcase.

Ces 20 actes sont issus de plus de 250 soumissions lors du tour préliminaire et représentent 13 pays au total. Ces divers talents ont leurs racines à Antigua-et-Barbuda, aux Bahamas, à la Barbade, à la Dominique, à la République dominicaine, à la Grenade, à la Guyane, à Haïti, à la Jamaïque, à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, à Saint-Kitts-et-Nevis, à Sainte-Lucie et à Trinité-et-Tobago.

L’Agence caribéenne pour le développement des exportations (Caribbean Export), en coopération avec l’Union européenne, a mis en place une plateforme remarquable permettant aux artistes de la région de démontrer leur caractère unique et leur créativité de manière virtuelle, ce qui leur permettra d’être exposés à des professionnels de l’industrie musicale en vue de développer leur carrière au niveau mondial.

Ceux qui font partie de la sélection finale ont maintenant été invités à participer à un showcase innovant et éclectique qui aura lieu à Kingston, en Jamaïque, le dimanche 18 septembre, devant un public composé de producteurs internationaux, de représentants de labels et d’autres acheteurs de talents.

Le Caribbean Rhythm Showcase sera retransmis en direct sur YouTube. Immédiatement après le showcase en direct, les cadres du secteur inscrits ont la possibilité d’interagir directement avec les artistes via Zoom.

” Les industries culturelles et créatives sont des secteurs importants pour la région. Notre économie orange a le potentiel de contribuer de manière significative à la transformation des Caraïbes si nous tirons parti des opportunités offertes par la numérisation”, a partagé Allyson Francis, spécialiste des services chez Caribbean Export.

Le jury dynamique de cette année est composé de Mikey Dread de la Barbade, DJ Umba de Trinité-et-Tobago, Luke Boyea de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Henry Luc d’Haïti et d’un trio de Jamaïcains comprenant Steve Locke, Collin Hines et Mikie Bennett, soutenus par des représentants de la CEDA et de Headline Entertainment.

“L’équipe du Caribbean Rhythm Showcase a pour mission d’exposer les talents, de les faire connaître de manière pragmatique et de créer un large éventail d’opportunités pour qu’ils puissent s’engager et collaborer avec d’autres musiciens régionaux, ce qui, par le biais de la plateforme, suscitera un intérêt international pour le meilleur produit de notre région – nos créateurs”, déclare Jerome Hamilton, directeur général de Headline Entertainment.

“L’année dernière, le point le plus marquant pour moi a sans aucun doute été la présentation faite par un certain nombre d’artistes et le fait que nous ayons pu rassembler tous les talents aux antécédents variés sous une même bannière. Cela a créé un grand kaléidoscope de certains des talents des Caraïbes”, a-t-il ajouté.

En plus d’avoir l’occasion de se rendre dans la “capitale de la musique des Caraïbes”, les personnes sélectionnées devront participer à un tourbillon d’activités avant le spectacle, rencontrer divers membres de l’industrie musicale et se soumettre à d’épuisantes répétitions avec le Skool Band, de renommée internationale, en vue de leurs prestations.

En partenariat avec l’office du tourisme de la Jamaïque, le ministère du genre, de la culture, du divertissement et des sports, JAMPO et d’autres partenaires, les visiteurs visiteront les attractions locales, participeront à des discussions sur l’industrie et assisteront à des événements organisés à Kingston.

Regardez en direct sur Facebook

Regardez en direct sur YouTube

Absolutely Caribbean vole la vedette au salon des spécialités et de l’alimentation fine

  • Dix producteurs artisanaux des Caraïbes ont été présentés au salon des spécialités et de la gastronomie.
  • Plus de 10 000 visiteurs ont participé à ce salon international de l’alimentation et des boissons.
  • Caribbean Export s’engage à continuer à soutenir l’exportation des produits des Caraïbes à l’échelle internationale.

Caribbean Export a aidé dix producteurs d’aliments et de boissons à participer à la Speciality and Fine Food Fair à l’Olympia de Londres, au Royaume-Uni. Le groupe d’entreprises des Caraïbes s’est présenté sous un pavillon très visible, Absolutely Caribbean, qui a attiré l’attention des chefs, des acheteurs, de la presse et des blogueurs.

À la fin d’une première journée bien remplie, les entreprises participantes n’ont eu que des éloges pour leur premier salon professionnel en personne depuis la pandémie de COVID-19.

“Superbe première journée au salon des spécialités et de l’alimentation fine avec un accueil exceptionnel de notre marque et de nos produits. Le marché a définitivement pris goût à un Old Duppy au goût hanté” a partagé Nick Bynoe de Old Duppy Barbados.

Hesma Tyson, de CariBelle Foods, s’est fait l’écho de ce sentiment en déclarant : “Superbe première journée. Tant de commentaires positifs sur nos produits. Ce marché n’a pas peur de goûter à la nourriture épicée. Heureuse de cette opportunité”.

La trempette au citron vert et à la mangue de Tyson fera également partie des démonstrations de cuisine dirigées par le chef Steve Walpole.

Caribbean Export, en collaboration avec l’Union européenne, a soutenu le développement de ces entreprises au cours des 12 derniers mois afin de les préparer à de nouveaux marchés, en travaillant avec des experts de la vente au détail de produits alimentaires et de boissons, Category Wins.

L’expert en chef David Marston a déclaré : “Une journée vraiment spectaculaire dans un salon fantastique, et aussi une fantastique diversité d’opportunités pour les meilleurs producteurs d’aliments et de boissons des Caraïbes ; je suis impatient de voir ce que le deuxième jour apportera et de partager certains des produits absolument caribéens avec de nouveaux acheteurs et organisations”.

Après la publication d’une édition actualisée du rapport intitulé “Unlocking the Profit Potential of the Caribbean”, de plus en plus d’acheteurs commerciaux se sont tournés vers les producteurs des Caraïbes afin de répondre à la demande croissante des consommateurs qui continuent à explorer de nouvelles saveurs des Caraïbes.

Les dix entreprises sont les suivantes : Naledo (Belize), Superb Blend (Barbade), Old Duppy (Barbade), Flauriel (Saint-Kitts-et-Nevis), Pringa’s (Saint-Vincent-et-les-Grenadines), Shavuot (Jamaïque), St Lucia Distillers (Sainte-Lucie), Kalembu (République dominicaine), Antillia Brewing Company (Sainte-Lucie) et CariBelle Foods (Trinité-et-Tobago).

Deux produits caribéens triés sur le volet pour des démonstrations culinaires en direct au salon Speciality & Fine Food 2022

  • Trempette au citron vert et à la mangue produite par CariBelle Foods pour une séance de cuisine éthique.
  • La pâte Truly Turmeric de Naledo a été sélectionnée pour un séminaire et une démonstration en direct axés sur les aliments sains.
  • Ce grand salon professionnel britannique attire plus de 10 000 membres du secteur de l’alimentation et des boissons artisanales.

Deux produits caribéens ont été sélectionnés par un grand chef professionnel pour faire l’objet de démonstrations culinaires lors du prochain Speciality & Fine Food Fair 2022.

La sauce au citron vert et à la mangue produite par l’entreprise CariBelle Foods de Trinité-et-Tobago sera utilisée lors d’une séance de cuisine en direct intitulée “Manger éthique – sans culpabilité et délicieux” qui aura lieu le 5 septembre. Le 6 septembre, la pâte Truly Turmeric, fabriquée par la société bélizienne Naledo, fera partie d’une démonstration de cuisine et d’un séminaire sur le thème “Le mouvement pour une alimentation saine – une tendance irrépressible”.

Steve Walpole, chef cuisinier et consultant britannique très respecté, a choisi les produits des Caraïbes pour ses sessions très attendues “Taste the Trends Kitchen”. Ce segment du salon de deux jours est destiné à explorer les tendances émergentes dans l’industrie alimentaire, notamment en ce qui concerne la durabilité, les méthodes de production éthiques et les choix de vie sains.

Les produits alimentaires et les boissons des Caraïbes font l’objet d’une demande croissante de la part des consommateurs britanniques et européens soucieux de leur santé, qui recherchent des produits aussi purs et naturels que possible, tout en conservant leur saveur.

La pâte de curcuma de Naledo est fabriquée à partir de racines entières de curcuma sauvage, d’huile de noix de coco pressée à froid, de jus de citron vert frais et de sel marin, tandis que la trempette au citron vert et à la mangue de CariBelle combine de la mangue et du citron vert frais avec des herbes, des légumes et des épices.

La directrice générale de CariBelle Foods, Hesma Tyson, se dit “ravie” que son produit ait été choisi pour une démonstration de chef en direct à la foire. Elle pense que le dip a été choisi parce que c’est “un produit entièrement naturel fabriqué à partir de fruits frais de Trinidad”. Elle ajoute : “Ce dip est l’équilibre parfait entre le sucré, l’épicé et le piquant, et se marie bien avec toutes les viandes et les plats végétaliens.”

Dix producteurs d’aliments et de boissons des Caraïbes participent à la Speciality & Fine Food Fair à l’Olympia de Londres du 5 au 6 septembre 2022 avec le soutien de la Caribbean Export Development Agency et de l’Union européenne. Cet important événement commercial devrait attirer des acheteurs et des détaillants internationaux de divers secteurs, notamment l’hôtellerie, la restauration, l’importation et l’exportation, et la vente en gros.

Parlant des avantages d’exposer à la foire, Mme Tyson déclare : “Notre entreprise souhaite introduire la chaleur et la saveur sur le marché britannique. Nous souhaitons nous développer sur ce marché car nous avons la capacité de l’approvisionner. Nous attendons l’intérêt des acheteurs qui recherchent des produits de qualité à ajouter à leur inventaire et nous sommes prêts à “épater” les visiteurs qui viennent à notre stand avec l’échantillonnage de nos produits.”

Les dix entreprises des Caraïbes participant à la foire sont Naledo (Belize), Superb Blend (Barbade), Old Duppy (Barbade), Flauriel (Saint-Kitts-et-Nevis), Pringa’s (Saint-Vincent-et-les-Grenadines), Shavuot (Jamaïque), St Lucia Distillers (Sainte-Lucie), Kalembu (République dominicaine), Antillia Brewing Company (Sainte-Lucie) et CariBelle Foods (Trinité-et-Tobago).

Des créateurs de mode des Caraïbes à l’honneur à l’Autumn Fair Moda, au Royaume-Uni

La mode antillaise est toujours de saison et juste à temps. Dix designers de toute la région se rendront pour présenter et promouvoir leurs marques à l’une des principales places de marché internationales – Autumn Fair à Birmingham, au Royaume-Uni, du 4 au 7 septembre 2022, financée par l’Agence de développement des exportations des Caraïbes (Caribbean Export) et l’Union européenne (UE).

“L’industrie de la mode caribéenne reste un secteur important des industries culturelles. Nous avons créé le Caribbean Fashion Showroom pour soutenir la visibilité accrue des créateurs caribéens dans le but ultime d’augmenter les exportations de la mode caribéenne” a partagé Allyson Francis, spécialiste des services à Caribbean Export.

Les marques de mode régionales qui exposeront au prochain salon d’automne sur le stand du Caribbean Fashion Showroom sont Theodore Elyett (Bahamas), Catori’s (Barbade), Gisselle Mancebo (République dominicaine), Sandilou (Haïti), Reve Jewellery (Jamaïque), Designs by Nadia (Sainte-Lucie), FETE-ish (Sainte-Lucie), Kimmysticclo (St. Vincent et les Grenadines), LOUD by Afiya (Trinité-et-Tobago) et Aya Styler (Trinité-et-Tobago).

Avec le soutien de l’UE et de Caribbean Export, ces entreprises créatives ont pour objectif d’attirer et de nouer des contacts avec des acheteurs européens de premier plan, tout en exposant la chaleur et le caractère unique des îles à travers divers tissus, couleurs et matériaux indigènes couvrant les vêtements, les chaussures, les bijoux et les accessoires.

Teasea Bennett, Co-Founder, Reve Jewellery

“Nous sommes ravis de participer à un salon professionnel axé sur l’industrie de la mode, et vraiment heureux de faire partie de ce groupe et de rencontrer les autres marques et créateurs participants. J’ai hâte de rencontrer des détaillants potentiels et d’exploiter le marché britannique ; les Caraïbes ont beaucoup à offrir ! J’y vais avec l’esprit ouvert, pour apprendre et, bien sûr, pour nouer des contacts, c’est une excellente occasion ! Merci à Caribbean Export pour l’inclusion et j’ai hâte de participer à d’autres événements de ce type à l’avenir”. – Teasea Bennett, cofondatrice de Reve Jewellery.

Autumn Fair est la principale place de marché du Royaume-Uni pour la vente en gros de produits pour la maison, les cadeaux et la mode. Cet événement de quatre jours a pour but d’accueillir et d’offrir les meilleurs produits et inspirations ainsi que de précieuses connexions, juste à temps pour le quartier d’or. La foire d’automne est l’occasion idéale pour les acheteurs de compléter leur stock et de passer des commandes de dernière minute pour les fêtes de fin d’année. Avec plus de 600 exposants britanniques et internationaux présentant leurs collections chaque année, la foire d’automne offre une grande variété de produits provenant des quatre principales destinations d’achat – Maison, Cadeau, Moda et Design & Source.

Les entreprises des Caraïbes visent le marché européen en participant à la foire Speciality & Fine Food Fair 2022.

Dix producteurs de produits alimentaires des Caraïbes augmenteront leurs chances de se développer sur le lucratif marché européen en participant au prochain salon Speciality & Fine Food Fair (SFFF) qui se tiendra à l’Olympia de Londres du 5 au 6 septembre 2022.

Les entreprises régionales qui exposeront au SFFF sous le pavillon “Absolutely Caribbean” sont Naledo (Belize), CariBelle Foods (Trinidad et Tobago), Old Duppy (Barbade), Flauriel (St Kitts et Nevis), Chocolala (République dominicaine), Pringa’s (Saint-Vincent-et-les-Grenadines), Shavuot (Jamaïque), St Lucia Distillers (Sainte-Lucie), Kalembu (République dominicaine) et Antillia Brewing Company (Sainte-Lucie).

Soutenues par l’Union européenne et l’Agence caribéenne pour le développement des exportations, ces entreprises tenteront d’attirer les principaux acheteurs et distributeurs européens en exposant une gamme de produits traditionnels fabriqués à partir d’ingrédients indigènes, notamment de la sauce au piment fort, de la pâte de curcuma, des gelées et des confitures, du cacao, du thé, de la bière et du rhum.

Le SFFF est décrit comme “la vitrine de référence pour les marques émergentes et établies dans le secteur de l’artisanat, de la gastronomie et des boissons”. Il est réputé pour découvrir des produits révolutionnaires et inspirants, ainsi que pour prédire les tendances émergentes. Cette année, plus de 10 000 visiteurs du monde entier sont attendus à cet événement annuel.

“Nous sommes très heureux de présenter nos bières caribéennes d’inspiration tropicale au SFF22. C’est un excellent moyen de relancer nos exportations vers le Royaume-Uni après deux longues années de perturbation due à la pandémie. Nous sommes impatients de rencontrer de nouveaux distributeurs, importateurs et détaillants et de partager avec eux un goût de Sainte-Lucie”, a déclaré Andrew Hashey, fondateur d’Antillia Brewing Co.

Les exposants du SFFF bénéficient d’un accès direct à des centaines de décideurs qui représentent des détaillants et des marques établis dans toute l’Europe, ce qui leur permet de nouer des contacts et d’apprendre, tout en partageant leurs produits uniques et leurs histoires commerciales individuelles.

Afin de donner aux 10 participants caribéens les meilleures chances de succès au CFPA, Caribbean Export a également aidé certains d’entre eux à se préparer à l’exportation via un programme ” Launch to Market ” qui s’est déroulé de septembre 2021 à juin 2022.

Ce programme de préparation s’est concentré sur des questions telles que la conformité au marché, les réglementations et l’étiquetage, ainsi que le marketing et l’image de marque, dans le but de capitaliser sur la demande croissante des consommateurs en Europe et au Royaume-Uni pour la nourriture caribéenne, qui représente plus de 100 millions de livres sterling, selon une étude commandée par Caribbean Export. Ces entreprises caribéennes vont maintenant mettre à profit tout ce qu’elles ont appris dans le cadre du programme “Launch to Market” et le combiner avec la visibilité inégalée offerte par la plateforme du Forum pour démontrer pourquoi leurs produits devraient figurer sur les menus et les étagères de toute l’Europe.

Caribbean Export et CCREEE coopèrent pour soutenir le développement de l’énergie durable et créer des emplois

  • Caribbean Export et le CCREEE signent un protocole d’accord
  • Caribbean Export et CCREEE coopèrent dans des domaines clés pour promouvoir l’efficacité énergétique et le renforcement des capacités du secteur privé en matière d’énergies renouvelables.
  • La décarbonisation peut conduire à la création de 400 000 emplois dans les Caraïbes

L’Agence caribéenne pour le développement des exportations et le Centre caribéen pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (CCREEE) ont convenu d’un cadre de coopération pour développer les entreprises grâce à l’énergie durable. Les deux organisations ont signé un accord de coopération pour officialiser leur relation compte tenu de leurs mandats symbiotiques.

” Caribbean Export est enthousiaste à l’idée de travailler avec le CCREEE pour relever les immenses défis auxquels notre région doit faire face – premièrement, le changement climatique mondial ; deuxièmement, la construction de systèmes énergétiques durables et abordables et troisièmement, la réduction de la pauvreté par le développement du secteur privé.“, a partagé Deodat Maharaj, directeur exécutif de Caribbean Export.

M. Maharaj a souligné que, selon l’Organisation internationale du travail et la Banque interaméricaine de développement, on estime que la décarbonisation entraînera une augmentation nette des emplois dans les Caraïbes de 3,1 %, soit la création d’environ 400 000 emplois.

Faisant écho aux sentiments de M. Maharaj, le Dr Gary Jackson, directeur exécutif du CCREEE, a fait remarquer que “l’énergie est l’un des défis de développement les plus urgents de notre époque, un défi qui peut être relevé, en particulier dans le contexte des Caraïbes, par la coopération. Nous sommes résilients collectivement, pas séparément”, a-t-il déclaré. Le Dr Jackson a également noté que “c’est notre capacité humaine qui définit notre résilience”. “Alors que nous cimentons notre partenariat aujourd’hui, nous espérons que le CCREEE et Caribbean Export pourront donner un exemple adéquat de ce qui peut être accompli avec la coalition des volontaires.”

L’accord définit les domaines de coopération, notamment les projets d’assistance technique visant à promouvoir l’efficacité énergétique et le renforcement des capacités du secteur privé en matière d’énergies renouvelables. Ces initiatives aideront les entreprises à améliorer leur résilience au climat, à accroître l’accès à l’énergie, à développer des bâtiments et des promesses durables, à assurer la gestion et le transfert des connaissances, à promouvoir une industrie durable et la croissance des entreprises. Ensemble, les organisations soutiennent la capacité des entreprises à fournir un ensemble de produits et de services liés aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

En outre, Caribbean Export et le CCREEE ont souligné que la signature d’aujourd’hui n’est qu’une formalisation du partenariat déjà fonctionnel. Les deux organisations ont déjà travaillé en partenariat sur le développement d’initiatives de renforcement des capacités et souhaitent ardemment améliorer et accroître ces initiatives et soutenir les petites et moyennes entreprises, trois projets ayant déjà été identifiés.