Ce que vous devez savoir sur le rhum

Le rhum a été découvert, produit et perfectionné dans les plantations de sucre dans les Caraïbes depuis le17ème siècle. Au cours de la Depuis plusieurs années, la demande pour ce sous-produit de la canne à sucre a augmenté dans le monde entier.

Les exportations mondiales de rhum du CARIFORUM (un regroupement de quinze pays des Caraïbes) vers l’Europe ont augmenté de 26,86 % au cours des trois dernières années pour atteindre une valeur de 1,45 million d’euros. Les principaux importateurs sont l’Espagne et l’Allemagne, la consommation de l’Espagne représentant 14 % du marché des spiritueux.

Afin d’améliorer et de renforcer les exportations en Europe, les représentants des industries productrices de rhum du CARIFORUM convergeront vers Francfort, en Allemagne, du 26 au 28 septembre 2019, à l’occasion du 4e Forum des entreprises de l’UE du CARIFORUM, pour nouer des relations et accroître la sensibilisation en Europe.

Le forum d’affaires est organisé par l’Agence caribéenne pour le développement des exportations, qui a identifié les industries agroalimentaires et des ingrédients naturels ainsi que les industries culturelles et créatives comme étant les secteurs présentant le plus fort potentiel de croissance en Europe.

Ian Burrell, le SEUL ambassadeur mondial reconnu pour le rhum, dirigera la Master Class sur le rhum le deuxième jour du forum des affaires.

S’exprimant sur le développement de cette industrie au fil des ans, le directeur de la compétitivité et de la promotion des exportations de Caribbean Export, Damie Sinanan, a noté qu’au cours de la dernière décennie, la production de rhum s’est diversifiée pour inclure une large gamme d’arômes, notamment pomme, ananas, mangue et fruit de la passion. Avec ces nouvelles tendances et l’augmentation de la demande, nous espérons voir une gamme plus diversifiée de rhum des Caraïbes disponible sur le marché européen.

Saviez-vous que…

1. Tous les rhums ne sont pas sont doux

La plupart des rhums sont fabriqués à partir de mélasse, un sous-produit de la canne à sucre, par un processus de fermentation et de distillation, et après ce processus, il ne reste que de l’alcool. Par conséquent, le rhum à l’état naturel ne contient pas de sucre et la douceur naturelle du rhum provient du vieillissement dans des fûts en bois de chêne américain pour la plupart. Certains producteurs de rhum ajoutent du sucre au rhum distillé afin d’adoucir et d’adoucir le produit, le faisant paraître plus épais et luxueux. Toutefois, vous ne trouverez pas cela dans les pays producteurs de rhum authentique comme la Barbade, la Jamaïque et la Martinique, dont la réglementation interdit l’ajout de sucre et d’autres conservateurs.

2. Les pirates ne buvaient pas seulement du rhum

Si le rhum était considéré comme la boisson de prédilection des pirates entre les années 1660 et 1730, lorsque la piraterie était florissante dans les Caraïbes, les pirates ne buvaient pas que du rhum. Les pirates célèbres comme le véritable capitaine Morgan (né en 1635 au Pays de Galles et mort en 1688 en Jamaïque), Edward Teach alias Barbe Noire et d’autres buvaient tous les types d’alcool et de spiritueux comme le brandy, le porto et le vin espagnol. La plupart du rhum consommé au XVIIe siècle était bu par des personnes vivant dans les Caraïbes, et non par des pirates.

3. Le rhum est français pour le rhum

Le rhum avec un H est Il ne s’agit pas d’une faute d’orthographe, mais d’un rhum de style français fabriqué à partir de produits frais. du jus de canne à sucre pressé plutôt que de la mélasse. Le nom officiel est Rhum Agricole et ce style de rhum est traditionnellement fabriqué dans les anciennes Caraïbes françaises. des colonies telles que la Martinique, qui appose l’étiquette AOC Martinique Rhum sur son rhum. Agricole.

4. Ron est espagnol pour le rhum

Tout comme les Français ont une façon différente d’épeler le rhum, les Espagnols aussi. En fait, si vous êtes dans un pays hispanophone, le rhum s’écrit Ron. Outre les variantes française et espagnole, il existe d’autres noms pour le rhum. En fait, le rhum porte de nombreux noms non officiels, notamment Aguadiente, Brebaje, Barbados Water, Clarin, Demon Water, Guildive, Killdevil, Nelson’s Blood, Red Eye, Pirates Drink, Navy Neaters, Guildive et Tafia. Quant à l’origine du mot “rhum”, on pense qu’il provient d’un vieux mot anglais appelé Rumbullion, utilisé pour décrire l’alcool de canne à sucre à la Barbade au milieu des années 1600 et signifiant “tumulte”. Un autre lien est établi avec le mot Rumbustious en raison des effets de la consommation de rhum.

5. Pas tous âgés les rhums sont sombres

Il y a Il existe différents types de rhum : or, brun, blanc, épicé, aromatisée et trop forte. Le rhum vieilli tend pour être sombre, mais il y a aussi des rhums blancs vieillis. Le rhum blanc vieilli est obtenu en mettant le rhum distillé dans un tonneau de chêne qui est filtré au charbon de bois, et ce… enlève la couleur foncée mais laisse au rhum la riche saveur des rhums plus foncés. rhums. La clarté et la fraîcheur des rhums blancs en font un choix parfait pour… à boire pur (seul), ou avec de la glace et du citron vert ou dans un cocktail au rhum complet. Beyond Cane Spirit Rothschild (CSR) et Brinley Gold Shipwreck, deux rhums blancs de Saint-Kitts, un rhum blanc vieilli extrêmement populaire est le Barcardi, dont les origines remontent à l’époque de l’Union européenne. Cuba mais maintenant produit à Porto Rico.

6. Il y a différentes façons de vivre et de savourer le rhum

Le rhum est souvent associé à du coca (light) ou à des jus de fruits, mais il existe d’autres façons de boire ce spiritueux mondial. Pour les rhums de qualité supérieure aux saveurs et aux arômes complexes, il est préférable de les boire purs ou avec un verre d’eau ou un glaçon. Les rhums de qualité supérieure conviennent également parfaitement aux cocktails classiques tels que les Old fashions et les Manhattans. Une tendance croissante consiste à associer le rhum à différents types d’aliments, dont le chocolat et les guimauves. Savourer un verre de rhum de qualité supérieure pur en fumant un cigare est également un autre passe-temps favori. Notez que lorsque vous vous rendez dans un bar ou une rhumerie des Caraïbes, vous pouvez entendre straight ou straight up au lieu de neat pour un shot de rhum.

7. Le rhum arrive toutes les gammes de prix

Comme pour tous les autres spiritueux, les prix du rhum varient de bas en haut. Les bouteilles de rhum d’entrée de gamme se situent entre 20 et 60 dollars, mais les prix peuvent être beaucoup plus élevés. Par exemple, un rhum Appleton Estate Independence 50 ans d’âge, distillé en 1962 mais mis en bouteille en 2012, se vend environ 5 000 dollars. Ce n’est pas surprenant puisque seulement 800 bouteilles du rhum jamaïcain Appleton Estate 50 ans d’âge Independence Rum ont été mises en circulation. Un rhum jamaïcain Wray & Nephew de 17 ans d’âge, utilisé dans le premier Mai Tai en 1944, est encore plus coûteux et est estimé à environ 52 000 dollars. Un autre rhum très prisé et très cher était le rhum Harewood Estate découvert vers 2011, qui a la particularité d’être le plus vieux rhum du monde. Embouteillées initialement à la Barbade vers 1780, 24 bouteilles ont été vendues aux enchères par Christie’s à Londres en 2013 et 2014 pour 250 000 £ (environ 332 000 $ US).

8. Pas tous les rhums commercialisés comme du rhum sont du rhum

Avec la popularité croissante et la demande mondiale de rhums, il n’est peut-être pas surprenant qu’il existe désormais de fausses marques de rhum. Les rhums de contrefaçon sont courants en Europe où la canne à sucre n’est pas cultivée. Par exemple, Tuzem, une boisson distillée de la République tchèque, a été commercialisée comme du rhum, mais elle n’est pas fabriquée à partir de canne à sucre ou de sous-produits, mais de pommes de terre ou de betteraves sucrières. Les autres faux rhums à surveiller sont le rhum Verschnitt d’Allemagne et le rhum Inlander d’Autriche. Il faut donc s’en tenir aux marques de rhum connues et, pour les Caraïbes, choisir celles qui portent le label Authentic Caribbean Rum Marque.

Jetez un coup d’œil aux producteurs de rhum des Caraïbes qui seront présents à Francfort, en Allemagne, du 26 au 28 septembre 2019, à l’occasion du 4e Forum des affaires CARIFORUM UE.

Bélo emmène le reggae aux influences françaises en Europe

BélO is easily one of Haiti’s ambassadors to the world.  He has been described by Huffington Post as a socially-minded, Haitian-born singer-songwriter who powerfully delivers jazz and world beat inflected reggae in French and Creole.

The socially conscious singer-songwriter’s real name is Jean Bélony Murat. He uses his sophisticated sound and music to expose social and environmental issues faced by Haiti.

He has received numerous awards including “Best Male Artist 2007” by the Haitian Music Awards and the prestigious “Prix Radio France International Discoveries of 2006.” BélO’s sound is a beautiful mixture of jazz, worldbeat, rock, reggae and Afro-Haitian traditional rhythms known as Ragganga.

BélO is in the line-up of musical performances at the Discover the Caribbean Day on the 28th of September 2019 at the Union Halle, Frankfurt, Germany.  The event is organized by the Caribbean Export Development Agency (Caribbean Export) as the final day of the 4th CARIFORUM-EU Business Forum starting on the 26th September at the same location. 

Caribbean Export has identified the cultural and creative industries as high potential growth areas in Europe and in collaboration with the European Union and Deutsche Gesellschaft fur Internationale Zusammenarbeit GmbH (GIZ) the event will see over 60 Caribbean companies showcase their products and services to the attending audiences.

With the realization that there is an increase in the demand for Caribbean music at a number of cultural events in Europe, including Summerjam Reggae Festival in Germany, Ibiza Soca Festival in Spain and Reggae Sun Ska Festival in France, Caribbean Export is hoping to promote more Caribbean music to Europeans.  This is part of their larger efforts to encourage the export of work done by cultural industries in CARIFORUM countries to Europe.

Other activities on the Discover the Caribbean Day include a film festival where patrons can watch a range films and animations produced in the Caribbean.  There will be over 60 different food and beverage producers sampling products enabling consumers curious about what the Caribbean has to offer, to come out and Discover the Caribbean.